Eric Malausséna Somatopathe

Quand la chenille devient papillon...

Meilleurs Vœux 2019 !

Beaucoup d’entre nous ressentons une grande fatigue en cette période de passage vers la nouvelle année. Je n’y échappe pas. Dans ces moments-là, on peut observer des émotions remonter à la surface, nos systèmes de défense habituels jouant moins leur rôle protecteur. 

La tentation est grande d’y voir un échec personnel, de se dire : « c’est reparti », « malgré tout ce travail sur moi »… et de vouloir contrecarrer ce mouvement intérieur par des « il faut que… je me bouge, je ne me laisse pas aller voire je me botte le derrière ». 

Ce faisant, nous repartons dans un fonctionnement insidieux : nous luttons afin de ne pas nous écouter justement au moment où une part de nous essaye de se faire entendre.  

Et si nous tentions une toute autre approche ?

Parfois « je n’ai plus aucune envie » est juste l’expression la plus profonde d’un besoin de réparation dans un univers de performance, de dépassement de soi. Un désir tend à nous mettre en mouvement. Nous aimons généralement cette énergie qui nous anime et peut nous faire soulever des montagnes. En même temps, c’est valorisant. Nous voilà acteurs du monde et sur le chemin du succès. 

Alors qu’avoir envie de rester sous la couette, dans son canapé… c’est moins gratifiant du point de vue du regard que l’on attend de notre entourage. Ne pas rester sans rien faire… comme une réminiscence d’une injonction parentale désapprobatrice.

C’est oublier que tout notre organisme fonctionne selon des cycles. Le plus évident étant celui de la journée avec les alternances de veille et de sommeil. Lutter pour ne pas dormir alors que notre corps réclame naturellement ce repos réparateur est déjà une absence d’écoute intérieure. Une dette chronique de sommeil se paye cher à la longue. Les neurosciences ont mis en évidence le rôle majeur du sommeil sur les fonctions cérébrales. 

Mais il est des cycles plus longs à l’œuvre en nous. Comme tout le reste de la nature nous sommes aussi soumis au cycle des saisons. Avec l’automne et l’hiver, force est de constater l’impact sur les animaux et les plantes. La sève redescend. Les feuilles tombent. Certains animaux entrent en hibernation… Tout invite à un retour vers soi. À une réparation plus profonde encore. 

Laissons un peu de côté les images des magazines, les photos Facebook ou Instagram où chacun se complaît à se montrer plein d’énergie, joyeux, heureux… sorte d’injonction au bonheur marque d’une soit-disant réussite qu’il faut étaler à la face du monde. 

Sortons de cette espèce de compétition… et remettons nous à l’écoute. De quoi ai-je vraiment envie, maintenant ? Juste pour moi. 

Peut-être les envies sont-elles redescendues comme la sève. Accueillons ce mouvement sans le considérer comme un problème mais plutôt comme un mouvement naturel de notre énergie qui a besoin de se régénérer. Autorisons nous ces besoins de repos, de calme, de méditation. Trouvons la forme qui nous correspond. Ne nous inquiétons pas de ces redescendes. L’énergie reviendra inévitablement, et ce d’autant plus que nous aurons pu laisser libre cours à son mouvement. 

Comme le dit si joliment Christian Bobin : « La vie est un cadeau dont je défais les ficelles chaque matin, au réveil. »

Tout est cadeau. Ce mouvement de l’énergie en nous est cadeau. Il nous est donné par la Vie elle-même. Cesser de lutter contre… c’est laisser la paix s’établir en nous. 

Alors en cette entrée dans 2019, je vous souhaite de trouver cette paix intérieure au-delà des vicissitudes, au-delà des hauts et des bas, en cessant de s’accrocher pour rester tout le temps en haut. Je vous souhaite la santé tout en accueillant les messages de votre corps lorsqu’il se manifeste à vous. Je vous souhaite beaucoup d’amour, à commencer par un regard bienveillant sur vous-même quoi qu’il advienne. 

De tout cœur avec vous 🙏🏻🙏🏻🙏🏻

1 Comment

  1. Merci pour ce beau message qui arrive à point nommé. Comme chaque fois, vos mots sonnent si justes…✨

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.