© Eric Malausséna

Difficile de dire au travers des mots qui «je» suis. Je m’appelle Eric Malausséna et je vais essayer de raconter mon parcours.

Il a d’abord commencé il y près de 30 ans par un travail personnel de connaissance de soi au travers de la pratique du yoga, du qi-gong, de l’aïkido et du taï-chi mais aussi des rencontres avec des hommes et des femmes exceptionnels dont certains ont laissé une empreinte toujours présente dans ce que je suis, tels Arnaud Desjardins, Chandra Swami, Mata Amritanandamayi (Amma).

Cela m’a permis une compréhension de plus en plus fine des dynamismes émotionnels et existentiels en nous et a préparé le terrain d’une approche juste en tant que thérapeute.

J’avais depuis longtemps senti que mes perceptions, mon intuition, mon écoute me permettaient d’envisager une autre profession que celle de ma formation initiale d’ingénieur en informatique ! Mais j’ai attendu de me sentir prêt. Et quand je fus prêt, la rencontre avec Pierre-Camille Vernet (inventeur de la Somatopathie) fut décisive. Je trouvais dans son approche une forme de synthèse de ce que je souhaitais proposer, mélangeant la dimension  du corps et la dimension de l’être.

Je sentais depuis longtemps que la souffrance, le mal-être, sont au plus profond l’expression de notre recherche d’un bien-être qui cherche son chemin. J’ai alors trouvé dans la Somatopathie une approche qui va bien au-delà du simple soulagement d’une douleur ou d’un dysfonctionnement… Au travers de la compréhension et de la libération des émotions enfouies se dessine progressivement un chemin vers notre propre recherche de plénitude.

Mon expérience au sein de mon cabinet me conforte régulièrement en ce sens lorsque je vois un patient, non seulement soulagé, mais aussi soudainement plus confiant dans la Vie en lui et en sa propre capacité à prendre un chemin juste vers son propre épanouissement.

Rien ne peut alors me combler plus.